Infos +
Accueil / Revue de presse / Promotion des ER en Afrique de l’Ouest: L’ARSE était à Accra

Promotion des ER en Afrique de l’Ouest: L’ARSE était à Accra

Monsieur Abbas ABOULAYE et Madame Abidé BATABA-TONGO (Photo), respectivement Directeur Technique et Chef Service Juridique à l’Autorité de Réglementation du Secteur de l’Électricité (ARSE), ont pris part les 24 et 25 avril 2014, à Accra, la capitale ghanéenne, à un atelier régional sur la problématique de la promotion des énergies renouvelables dans l’espace CEDEAO (Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest).

Placé sous le thème : « utiliser les principes de régulations des énergies propres pour faire avancer les énergies renouvelables dans la région de la CEDEAO », l’atelier a réuni une cinquantaine de participants du secteur de l’énergie, venus des pays de l’Afrique de l’Ouest. Trois principaux objectifs sont fixés à savoir :

1-      Offrir aux participants une formation avancée sur la spécificité de la réglementation des énergies propres, en particulier :

  • la nécessité de mesures d’incitation au développement des énergies renouvelables,
  • les outils de mise en œuvre et de gestion du processus des acteurs ;

2-      Examiner la situation de la régulation des énergies propres dans les pays de la CEDEAO ;

3-      Comprendre le rôle des régulateurs dans l’élaboration des plans d’action nationaux en matière des énergies renouvelables.

Durant les deux jours de l’atelier, plusieurs communications ont meublé les échanges dont  notamment :

i.            le rapport sur la situation des énergies renouvelables dans l’espace CEDEAO avec les cas du Ghana, du Cap-Vert,   et du Sénégal ;

ii.            la présentation et l’étude de cas relatifs à l’accès à l’électricité dans les zones rurales;

iii.            le rôle des régulateurs dans le cadre des plans d’action nationaux en matière des énergies renouvelables ;

Cet atelier est conjointement organisé par l’Autorité de Régulation Régionale de l’Électricité de la CEDEAO (ARREC), la Public Utilities Regulatory Commission du Ghana (PURC), l’Energy Commission du Ghana (EC) et la National Association of Regulatory Utility Commissionners (NARUC), avec le soutien financier de l’Agence américaine de développement international (USAID).

A propos de arse