Infos +
Accueil / Actualités / Modernisation du secteur de l’eau au Togo: Les acteurs ont relu les textes

Modernisation du secteur de l’eau au Togo: Les acteurs ont relu les textes

Depuis quelques années, le Togo a engagé des réformes institutionnelles dans le sous-secteur de l’eau potable. En vue d’une évaluation de la mise en oeuvre de ces réformes, l’ensemble des parties prenantes, à l’initiative de la Banque mondiale, un atelier a été organisé en mi juin 2017. Cet atelier a eu pour préoccupation la relecture des différents éléments constitutifs du cadre juridique de l’eau au Togo.

Ainsi, au cours de cet atelier, la loi portant code de l’eau au Togo et l’ensemble des textes qui l’ont modifié ainsi que ses textes d’application, de même que les différentes conventions qui lient les parties prenantes du secteur, notamment le contrat d’affermage entre la TdE et l’Etat, la convention de concession entre l’Etat et la SP-EAU et le contrat plan du secteur ont été passés en revue.

La modération des travaux a été assurée par l’ARSE.

En prélude à cet atelier, une mission de la Banque mondiale a rencontré les différents acteurs du secteur, dont l’Autorité de réglementation du secteur de l’électricité, chargée de la régulation du sous-secteur de l’Eau Potable et de l’Assainissement Collectif des Eaux Usées Domestiques (ARSE). L’équipe de l’ARSE, conduite par son Directeur Général, Monsieur Théophile K. NYAKU, a profité de la rencontre avec la mission de la Banque mondiale pour lui faire part des difficultés que rencontre l’ARSE dans la régulation du sous-secteur de l’Eau potable.

Rencontre ARSE_Banque Mondiale

Rencontre ARSE_Banque Mondiale

A propos de arse