Infos +
Accueil / Actualités / Construction d’un poste de transformation électrique à Sokodé: De l’énergie de qualité et mieux sécurisée en perspective

Construction d’un poste de transformation électrique à Sokodé: De l’énergie de qualité et mieux sécurisée en perspective

    Vendredi 29 août 2013, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République Togolaise a procédé au lancement des travaux de construction d’un poste de transformation électrique de la CEB (Communauté électrique du Bénin) à Sokodé. C’était en présence de plusieurs personnalités dont Monsieur Théophile Komlan NYAKU, Directeur Général de l’ARSE (Autorité de réglementation du secteur de l’électricité).

En fin de semaine dernière, le chef de l’Etat Togolais, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, avec à ses côtés les responsables du secteur de l’énergie électrique au Togo, entre autres le Ministre chargé de l’Energie, Monsieur Dammipi NOUPOKOU (photo), le Directeur Général de la CEB (Communauté Électrique du Bénin), Monsieur Djibril SALIFOU, celui de l’ARSE (Autorité de réglementation du secteur de l’électricité), Théophile Komlan NYAKU, a procédé à la cérémonie de lancement des travaux de construction d’un poste de transformation électrique à Kidéoudè, une localité située dans le canton de KPANGALAM au nord de Sokodé, une ville située à quelques 350 kilomètres de la capital Togolaise, au centre du pays.Dans son allocution de circonstance, le ministre NOUPOKOU a indiqué «qu’à travers le poste de transformation de Sokodé, le Gouvernement de la République Togolaise et celui de la République du Bénin apportent une réponse concrète et pertinente aux préoccupations de leurs populations respectives en matière de sécurisation de la fourniture de l’énergie électrique dans les régions septentrionales des deux pays».
D’après le Ministre  Togolais en charge de l’énergie, ce poste permettra de stabiliser l’alimentation en énergie électrique de la région Centrale, améliorant ainsi la qualité de la fourniture. Il permettra également de réduire les pertes de transport sur le réseau.
Pour sa part, le DG de la CEB, Monsieur Djibril Salifou a indiqué que «la présente cérémonie de pose de la première pierre de la construction du poste de Transformation de Sokodé, constitue l’un des volets essentiels du projet d’amélioration et de sécurisation de la fourniture de l’énergie électrique  sur le territoire de la Communauté».
D’un cout total de 12 milliards de Fcfa,financé par l’EximBank of China, les travaux de construction du poste de transformation électrique de Sokodé dureront 24 mois et seront exécutés par l’entreprise chinoise TBEA.
Prévu sur une Superficie de 4,445 ha avec une route d’accès sur 0,3 km en béton armé et deux ouvrages d’art à partir de la route nationale n°1 Lomé-Cinkassé au nord de la ville de Sokodé, le futur poste de Sokodé, sera alimenté sur environ un kilomètre en coupure d’artère de la ligne 161 kV Atakpamé – Kara et interceptera la ligne 66 kV Kara-Sokodé.
Pour la CEB, la construction de ce poste permettra de réduire des pertes de transport sur la ligne 161 kV Sokodé-Kara, la suppression des pertes de transport sur la ligne 66 kV qui alimente actuellement Sokodé à partir du poste de  Kara. Aussi la ligne 66 kV Sokodé-Kara pourra t-elle  secourir le Nord (Région de Kara et Nord Bénin) en cas d’indisponibilité de la ligne 161 kV entre Sokodé et Kara et permettre une meilleure souplesse d’exploitation de la ligne 161 kV qui en cas de maintenance, sera immobilisée en 2 tronçons. Elle permettra également une meilleure sélectivité en cas d’avarie sur le tronçon 161 kV Sokodé-Kara et après la réalisation de la ligne Onigbolo-Parakou, sur le tronçon Atakpamé Sokodé.

A propos de arse

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.