Infos +
Accueil / Médiathèque / Revue de presse

Revue de presse

1-    Interview de Mme la Présidente du Comité De Direction de l’ARSE

Le 18 août prochain, l’Autorité de Réglementation du Secteur de l’Electricité, ARSE, organise une réunion publique sur un projet de document dit « Règlement Technique de Distribution » d’énergie électrique au Togo. Afin d’en savoir un peu plus sur les tenants et les aboutissants de ce document, nous nous sommes approchés des premiers responsables de cette structure, notamment la Présidente du Comité de Direction de l’ARSE, Mme Nadou ADJOGBOVIE qui a bien voulu se prêter à nos questions.

Mme la Présidente, les communiqués de l’ARSE font échos, mais le togolais moyen ignore ce dont il s’agit concrètement. Pouvez-vous nous dire davantage sur cette opération et son opportunité ?

Monsieur le journaliste, d’abord, permettez-moi de vous remercier, puis à travers vous vos responsables pour nous avoir offert ce canal afin que nous puissions permettre aux togolais d’avoir une idée de ce que nous entendons faire à travers l’organisation d’une « audience publique ».

Ensuite d’apprécier votre démarche, car elle me conforte dans l’idée que les togolais sont attentifs et accordent un intérêt certain au travail que nous abattons à l’ARSE. Ce qui explique d’ailleurs cette volonté qui vous anime de porter cette information aux togolais.

Pour répondre à votre question, sans vouloir faire un exposé sur le rôle quoiqu’important de l’énergie dans notre quotidien, je veux juste vous demander de faire un petit effort pour vous rappeler de ces périodes de délestage récurrent que nous avons connues à une époque donnée. Ces désagréments ont été vécus dans nos foyers  et vous ne pouvez pas imaginer l’impact du délestage sur l’économie de notre pays ?

Fort heureusement, les autorités togolaises ont pris les dispositions nécessaires pour résoudre ce problème. Reconnaissez avec moi que ces efforts n’auront aucun sens, si des règles ne sont pas édictées pour assurer la distribution d’une énergie électrique fiable, dans des conditions techniques, juridiques et financières conformes aux normes internationalement admises. C’est donc dans cette optique que nous organisons l’audience publique du 18 août prochain.

Alors notre démarche consiste à recueillir les avis et contributions des participants sur le projet de règles diverses qui doit régir les conditions dans lesquelles la société nationale de distribution de l’énergie électrique, entendez la CEET, doit fournir de l’énergie à nos compatriotes.

Excusez-moi Mme la Présidente, voulez-vous dire que désormais les togolais ne vont plus attendre des mois durant avant de se faire brancher le courant ou n’auront plus à se plaindre des baisses de tension comme on le remarque ces derniers temps dans plusieurs quartiers de Lomé et de ses environs ?

Je voudrais dire que nous organisons une réunion le 18 août,  ouverte à tous les togolais intéressés par la prestation de la CEET, notamment les abonnés, les organisations professionnelles, les associations de défense des droits des consommateurs, ainsi que les personnes physiques et morales, qui ont pris le soin de se faire inscrire au secrétariat de l’ARSE, de venir faire des observations et donner leur avis sur le projet de Règlement Technique de Distribution soumis pour approbation à l’ARSE par la CEET et par la même occasion prendre connaissance des exigences réglementaires en matière de qualité d’énergie à fournir et de services à rendre à la clientèle par la CEET.

En d’autres termes il y a un document que la CEET a soumis à l’ARSE pour approbation….

Tout à fait ! En effet, la loi portant création, organisation, attribution et fonctionnement de l’ARSE précise en son article 11 que l’ARSE émet un avis professionnel et motivé sur tout projet de normes réglementaires soumis à l’adoption du ministre chargé de l’énergie. Pour se faire l’ARSE peut consulter par audience publique, les consommateurs sur un certain nombre de questions les concernant. C’est donc au regard de cette disposition de la loi et  compte tenu de l’importance de ce règlement pour les consommateurs que nous avons estimé qu’il est judicieux que le projet de règlement reçoive leurs avis puisqu’ils sont les premiers concernés.

 

Mais à quoi vont servir ces contributions du public ?

Vous vous en doutez, mais elles serviront à enrichir le document, puisque l’ARSE va prendre en compte les propositions, les observations et les avis des abonnés pour formuler son avis professionnel sur le document avant son adoption.

Dites-nous alors quels sont les grands thèmes de ce document ? D’abord, retenez que le « Règlement Technique de Distribution » d’énergie électrique en abrégé RTD est un document qui fixe les règles administratives, techniques, juridiques et financières de la fourniture de l’énergie électrique par la société CEET. Ces règles sont relatives à la qualité de l’énergie fournie, aux relations entre la CEET et les abonnés, par exemple le délai de branchement, le délai d’établissement des devis de branchement, etc.

Ensuite, pour finir cette question, vous devez savoir que le document porte sur plusieurs thèmes, ou si vous voulez plusieurs  préoccupations exprimées chaque jour par les usagers de la CEET.

Enfin notre objectif en organisant cette audience publique, est de satisfaire à la fois la société CEET et aussi les abonnés ; en mettant d’une part à la disposition de la société de distribution de l’énergie électrique un cadre opératoire règlementaire et  d’autre part à la disposition des usagers, des outils d’appréciation des services de la CEET.

Autrement dit, avec le RTD, le client maitrise les délais et sait normalement à quoi s’attendre. Mais qu’adviendra-t-il si la CEET ne respectait pas les délais retenus ?

Le RTD sera assorti de pénalités. En cas de non-respect, dûment constaté, des délais ou des règles édictées, soit par suite des plaintes des abonnés de la CEET, soit par suite des contrôles et investigations réglementaires de l’ARSE, des sanctions seront appliquées.  Il convient de rappeler que le but premier de ces dispositions est d’amener le distributeur à offrir un service de qualité à ses abonnés et la mission de l’ARSE est de veiller à ce que tout cela puisse fonctionner correctement.

Source : TOGO-Presse N°8600 du mercredi 17 août 2011

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.