Infos +
Accueil / Actualités / Mix énergétique au Togo: La part du renouvelable a reculé en 2020

Mix énergétique au Togo: La part du renouvelable a reculé en 2020

Alors que l’offre en énergie électrique a augmenté de près de trois points entre 2019 et 2020, la part des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique du Togo s’est dégradée au cours de la même période. Selon les données collectées auprès des opérateurs et de l’Agence Togolaise des énergies renouvelables et de l’électrification rurale (AT2ER), la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique est de 6,04% en 2020 contre 9,41% en 2019. Pendant ce temps, l’offre en énergie électrique est passée de 1 455,79 GWh en 2019 à 1 489,34 GWh en 2020, soit une hausse de 2,3%. Par ailleurs, en termes de production, la quantité d’énergie de sources renouvelables produite en 2020 est estimée à 89,94GWh contre 136,95 GWh un an plus tôt. Cette contre-performance des sources renouvelables s’explique par plusieurs facteurs, notamment la faible production du barrage de Nangbéto qui est passée de 120,39 GWh en 2019 à 71,93 GWh en 2020, soit une baisse de près de 5 points par rapport à l’année précédente.

Sources: Données AT2ER, CEB et CEET

L’inauguration en 2021, de la centrale solaire de Blitta, exploitée par la société AMEA   Togo Solar S.A.  est de nature à booster significativement la part du renouvelable dans le mix énergétique au cours des prochaines années.

Le Togo s’est donné pour objectif de parvenir à 50% d’énergies renouvelables dans son mix énergétique à l’horizon 2025. Pour soutenir cette vision, une agence d’électrification rurale et des énergies renouvelables a été créée en 2016, une loi relative à la promotion de la production de l’électricité à base des sources d’énergies renouvelables a été votée en 2018, et en juin 2021, le Chef de l’Etat a inauguré la centrale solaire de Blitta d’une capacité de 50 MW.

A propos de arse